Art Battle à Sao Paulo

Nous avons assisté pour la première fois à une Art Battle ! C’est un concept incroyable : au cours d’une soirée farfelue, des artistes ou street artistes s’affrontent autour de leur toile, avec leurs pinceaux et leurs couleurs ! Deux mi-temps de 20 mn, deux fois 8 artistes, il n’en reste qu’un à chaque mi-temps choisi par le public. Les deux élus, et le gagnant du mois précèdent s’affrontent à nouveau lors de la finale. 

Le public participe en votant à la fin de chaque manche pour élire leur favori ;  les toiles sont mises en vente et le public fait monter les enchères !

En octobre (rose) l’ArtBattle était consacrée aux femmes. Nous avons vu de superbes portraits se réaliser sous nos yeux et nous avions choisi la gagnante !






Santos et Pelé 

Santos est la ville qui a vu naître Pelé, le dieu du football pour les Brésiliens, et où il a évolué avec le numéro 10. Un Musée y est érigé, dans la vieille ville, en son honneur, non loin du Musée du Café.

À noter que Neymar, autre grand joueur brésilien, à aussi joué au Club de Santos. Il est aujourd’hui au PSG…..


Santos et le café 

Ce week end, visite de la ville de Santos, port de Sao Paulo, à 60 km environ. 

Ce port a joué un rôle important dans l’histoire du Brésil car c’est là que s’est développée toute l’économie autour du café, dont le Brésil est le premier producteur. Nous avons visité l’ancienne Bourse du Café, qui est aujourd’hui un musée et dégusté un petit noir, servi avec quelques zestes de citron vert, mariage très réussi.


La Japan House sur l’avenue Paulista

La communauté japonaise est très importante au Brésil, son immigration a débuté à la fin du XIXe siècle et les japonais sont bien intégrés au melting-pot brésilien. De ce fait, on trouve à Sao Paulo de nombreux restaurants de sushis, un quartier Liberdade où se procurer les ingrédients de la cuisine japonaise et asiatique, etc, et enfin la Japan House, que nous avons visitée dimanche.

C’est un endroit très original dans son architecture, un centre culturel qui propose des lieux d’expositions, un restaurant, et une bibliothèque riche en ouvrages sur l’histoire, les traditions et l’art de vivre japonais. 

Nous y avons vu l’installation de mousse de savon de l’artiste Kohei Nawa dans une lumière bleue, au rez de chaussée. 

Au premier, une expo photos Satoyama réunit le photographe brésilien Sergio Coimbra et le chef japonais Yoshihiro Narisawa, deux étoiles Michelin à Tokyo, le premier photographiant les assiettes épurées et sophistiquées de ce grand Chef, qui cherche, par sa cuisine, à se reconnecter à la nature.



L’institut Butantan 

Aujourd’hui visite de l’Institut Butantan à Sao Paulo.

Cet institut possède une collection incroyable de serpents, d’araignées et autres. C’est le centre brésilien, internationalement reconnu, de recherches sur les venins de serpents et le développement de sérums et de contre-poisons, en cas de morsure de serpents ou d’autres animaux. 

C’est une visite très instructive car on y voit des spécimens impressionnants et on y apprend aussi, qu’au Brésil, il ne faut surtout pas sortir des routes goudronnées, aller se promener dans la forêt, cueillir des fleurs, ni faire pipi derrière un arbre. 

Et en cas de morsure, la seule chose à faire est d’aller en marchant (pas en courant) dans l’hôpital public le plus proche, car ce sont les établissements publics (et non privés) qui détiennent les sérums. 

L’Institut Butantan possède un petit hôpital d’une dizaine de lits qui accueille les cas extrêmes, l’hôpital Vita Brazil, du nom du chercheur brésilien qui a inventé les premiers sérums avec le scientifique français Calmette. Cet hôpital est accessible en hélicoptère en cas d’urgence!