Ouro Preto ou Vila Rica

La ville d’Ouro Preto, ou son nom ancien Vila Rica, est une petite ville charmante à visiter, mais aussi très fatigante car construite sur de nombreuses collines.

Nous avons passé trois jours à monter et descendre des petites rues, sur des pavés d’époque, irréguliers ou glissants, et d’innombrables escaliers… autant être prévenus, il vaut mieux être bien chaussé !

Mais la balade vaut vraiment le coup car la ville est très pittoresque et le panorama exceptionnel !!!

Ouro Preto

Ouro Preto, dans la Région du Minas Gérais, s’est développée au XVII et XVIII siècles suite à la découverte d’or dans son sous-sol.

De nombreuses mines artisanales ont été créées et exploitées par les Portugais, qui s’accaparaient l’or, l’argent et les minerais précieux et développaient l’esclavage par la même occasion.

La quantité énorme de roches excavées et la richesse procurée par l’or et l’exploitation des mines ont permis le développement de la région et la construction d’églises par les ordres religieux qui venaient évangéliser le nouveau monde.

Aujourd’hui, Ouro Preto et d’autres villes du Minas comme Mariana, Congonhas, Tiradentes, Sabará sont le témoignage de cette époque et offrent aux visiteurs un voyage dans l’art baroque et rococo religieux par un nombre impressionnant d’églises qui n’ont rien à envier aux églises du vieux continent.

Maresias

Maresias est une plage de la commune de San Sebastian, sur le littoral Nord de Sao Paulo, célèbre pour être la ville natale du champion du monde brésilien de surf Gabriel Médina.

Le paysage est vraiment magnifique. La plage est enserrée dans un cirque de montagnes à la végétation luxuriante. Des vagues monstrueuses, de véritables murs d’eau viennent finir sur le sable dans un vacarme assourdissant.

Mais c’est le paradis pour les surfeurs expérimentés et pour les élèves de l’Institut Gabriel Medina créé pour former les futurs champions du surf dans un programme complet d’éducation.

De nombreux hôtels, pousadas et de bons restaurants sont situés sur la plage même et permettent d’assister au spectacle donné tous les jours par les vedettes locales et les surfeurs du monde entier.

Le Jardin Botanique de Sao Paulo

Le Jardin Botanique a été créé en 1928 et se trouve à côté du Zoo de Sao Paulo dans la banlieue sud de la ville, à Agua Funda, sur les sources du Rio Ipiranga.

De très nombreuses espèces d’arbres et de palmiers, et de plantes de la région ou d’autres parties du monde, des orchidées, des lacs, des bosquets et une passerelle qui traverse une forêt sauvage, on pourrait se croire dans la jungle. En réalité, on se trouve dans la Mata Atlantica, qui est la forêt tropicale humide qui s’étend le long du littoral du Brésil. Des oiseaux, des insectes, des tortues et des poissons, et même un singe nous ont accompagnés dans cette très belle nature.

La fazenda Capoava à Itu

Pour passer un week-end loin de l’agitation pauliste, de nombreuses fazendas (fermes) s’offrent à nous aux alentours de Sao Paulo, reconverties en hôtels, restaurants ou qui accueillent le public pour découvrir les activités agricoles.

Nous avons essayé la fazenda Capoava à Itu à 1:30 de Sao Paulo, dans une belle campagne verdoyante, des airs de forêt amazonienne, et d’ habitations antillaises…

Très bon buffet le dimanche midi, équitation, balades à pied, animations pour les enfants.. Hôtel à tester pour un week-end. La piscine est réservée aux clients de l’hôtel.

Premier ensaio : École de samba VaiVai

Dimanche, nous avons assisté pour la première fois à un ensaio (entraînement) de l’Escola de Samba VaiVai, la plus célèbre de Sao Paulo, dans le quartier de Bela Vista.

Cette année, le thème choisi pour le Carnaval par cette école est Gilberto Gil, compositeur brésilien, qui est décédé en août dernier.

Des centaines de participants de tous les âges défilent dans les rues du quartier et répètent les chorégraphies choisies pour le Carnaval, au son d’un orchestre de samba et de plusieurs chanteurs et chanteuses connus.

Pour 3 euros l’entrée, nous avons passé une soirée de folie,  brésilienne et authentique ! Quelle ambiance ! 

Merci Cathy de nous avoir fait découvrir cet « ensaio ». Nous y retournerons !