Paraty par mer

Paraty situé sur la Costa Verde, est célèbre pour son centre ville historique, mais aussi pour son cadre exceptionnel. Des montagnes recouvertes de forêts tropicales à la végétation luxuriante plongent dans la mer, sur une côte découpée de petites criques et de plages superbes.

Tous les matins, des bateaux à la taille et aux couleurs variées emmènent les touristes découvrir cette côte, les îles et les fonds marins, profiter de la baignade et du snorkelling. Nous avons fait une heure de balade sur le bateau d’un pêcheur pour 70 RS.

Par la route, de nombreuses plages sont accessibles. Nous avons testé la plage de Trindade, qui se termine par des piscines naturelles. Un bateau rapide nous y a déposés pour 30 RS mais devant l’invasion des touristes, nous sommes repartis à pied par la forêt et un chemin chaotique et boueux. De l’autre côté, un restaurant ombragé sur la plage nous a servi un poisson grillé délicieux au son de la samba brésilienne.

Paraty

Paraty est une petite cité coloniale située au bord de la mer entre Rio de Janeiro et Sao Paulo, sur la Costa Verde.

Elle s’est développée au XVIeme siècle, alors qu’elle était le port de départ des galions, chargés d’or et des richesses d’Ouro Preto et du Minais Gérais, vers le Portugal.

Puis Rio lui a été préférée et elle est tombée dans l’oubli. C’est pourquoi le centre ville historique est parfaitement bien conservé avec ses maisons élégantes, peintes en blanc aux boiseries colorées, ses églises baroques, ses rues pavées et sans voiture, son canal et son accès sur la mer et sa végétation tropicale.

Aujourd’hui, les petites boutiques, les ateliers d’artistes, les pousadas coquettes et quelques bons restaurants occupent les ruelles du centre ville, sans oublier les vendeurs ambulants de pâtisserie.

Maresias

Maresias est une plage de la commune de San Sebastian, sur le littoral Nord de Sao Paulo, célèbre pour être la ville natale du champion du monde brésilien de surf Gabriel Médina.

Le paysage est vraiment magnifique. La plage est enserrée dans un cirque de montagnes à la végétation luxuriante. Des vagues monstrueuses, de véritables murs d’eau viennent finir sur le sable dans un vacarme assourdissant.

Mais c’est le paradis pour les surfeurs expérimentés et pour les élèves de l’Institut Gabriel Medina créé pour former les futurs champions du surf dans un programme complet d’éducation.

De nombreux hôtels, pousadas et de bons restaurants sont situés sur la plage même et permettent d’assister au spectacle donné tous les jours par les vedettes locales et les surfeurs du monde entier.

Le Jardin Botanique de Sao Paulo

Le Jardin Botanique a été créé en 1928 et se trouve à côté du Zoo de Sao Paulo dans la banlieue sud de la ville, à Agua Funda, sur les sources du Rio Ipiranga.

De très nombreuses espèces d’arbres et de palmiers, et de plantes de la région ou d’autres parties du monde, des orchidées, des lacs, des bosquets et une passerelle qui traverse une forêt sauvage, on pourrait se croire dans la jungle. En réalité, on se trouve dans la Mata Atlantica, qui est la forêt tropicale humide qui s’étend le long du littoral du Brésil. Des oiseaux, des insectes, des tortues et des poissons, et même un singe nous ont accompagnés dans cette très belle nature.

La fazenda Capoava à Itu

Pour passer un week-end loin de l’agitation pauliste, de nombreuses fazendas (fermes) s’offrent à nous aux alentours de Sao Paulo, reconverties en hôtels, restaurants ou qui accueillent le public pour découvrir les activités agricoles.

Nous avons essayé la fazenda Capoava à Itu à 1:30 de Sao Paulo, dans une belle campagne verdoyante, des airs de forêt amazonienne, et d’ habitations antillaises…

Très bon buffet le dimanche midi, équitation, balades à pied, animations pour les enfants.. Hôtel à tester pour un week-end. La piscine est réservée aux clients de l’hôtel.

Premier ensaio : École de samba VaiVai

Dimanche, nous avons assisté pour la première fois à un ensaio (entraînement) de l’Escola de Samba VaiVai, la plus célèbre de Sao Paulo, dans le quartier de Bela Vista.

Cette année, le thème choisi pour le Carnaval par cette école est Gilberto Gil, compositeur brésilien, qui est décédé en août dernier.

Des centaines de participants de tous les âges défilent dans les rues du quartier et répètent les chorégraphies choisies pour le Carnaval, au son d’un orchestre de samba et de plusieurs chanteurs et chanteuses connus.

Pour 3 euros l’entrée, nous avons passé une soirée de folie,  brésilienne et authentique ! Quelle ambiance ! 

Merci Cathy de nous avoir fait découvrir cet « ensaio ». Nous y retournerons !








Art Battle à Sao Paulo

Nous avons assisté pour la première fois à une Art Battle ! C’est un concept incroyable : au cours d’une soirée farfelue, des artistes ou street artistes s’affrontent autour de leur toile, avec leurs pinceaux et leurs couleurs ! Deux mi-temps de 20 mn, deux fois 8 artistes, il n’en reste qu’un à chaque mi-temps choisi par le public. Les deux élus, et le gagnant du mois précèdent s’affrontent à nouveau lors de la finale. 

Le public participe en votant à la fin de chaque manche pour élire leur favori ;  les toiles sont mises en vente et le public fait monter les enchères !

En octobre (rose) l’ArtBattle était consacrée aux femmes. Nous avons vu de superbes portraits se réaliser sous nos yeux et nous avions choisi la gagnante !